Imprimer

Les mains bien pleines.

2013 10_07_vesses_de_loup_geantesStani, en bon rural, patrouilleur et connaisseur de son milieu naturel, a trouvé trois vesses de loup géantes dont la plus grosse pèse la bagatelle de 4,109 kg.

Qu’en faire ? La langermannia gigantea dont le poids peut atteindre 20 voire 25 kg pour une taille de un mètre de haut peut être un comestible intéressant.*

Pour l’apprécier, se munir d’œufs, de lait, de farine, d’huile d’olive, de sel, d’épices et d’herbes (persil, thym, etc…).
Couper la vesse de loup en tranches dont on aura enlevé la peau.
Mélanger le lait, les œufs, le sel et les épices.
Tremper les tranches de vesse de loup dans ce mélange puis dans la farine.
Les faire frire à l’huile d’olive.

Plus simple : faire revenir une noix de beurre dans une poêle bien chaude, y ajouter de l'ail et du persil.
Dans une assiette creuse, battre un œuf avec du sel et du poivre, y tremper une tranche de champignon dont on aura enlevé la peau puis la cuire dans le beurre d'ail 5 mn de chaque côté. Déguster chaud.