Archives des actualités

2013 06_02_pont_de_fer_1920Il y a soixante-douze ans, et plus exactement le 3 juin 1941, le Fond du Conroy était le théâtre d'un des épisodes tragiques comme la seconde guerre mondiale en a souvent générés.

Ce jour-là, le jeune Victor Hilger, 14 ans, demeurant à Knutange, rue Hermann Göring, et né à Nilvange, jouait dans le fond du Conroy avec un camarade, de Knutange également, Gaby Underdner, lorsqu'il a été abattu par un douanier allemand. L'acte de décès en mentionne la cause : hémorragie interne due à un tir de pistolet.

Les anciens de Knutange témoignent qu'à l'époque, leurs parents leur interdisaient de franchir la limite de la Route Blanche, parce que la zone se situant au-delà était considérée comme le carrefour des passeurs, des insoumis et de tous ceux qui voulaient « aller de l'autre côté », c'est-à-dire la France, qui se situait au-delà de la limite de la commune de Lommerange, que l'on veuille aller vers Trieux ou Avril. Les douaniers allemands qui étaient basés dans la ferme du Fond du Pérotin le savaient. Aidés de chiens, ils patrouillaient dans cette contrée nuit et jour.

Que s'est-il passé exactement ? En l'état actuel des choses, nul ne le sait et il serait intéressant de pouvoir collecter toute information utile concernant ce fait tragique. Toujours est-il que la hiérarchie de ce douanier allemand à la gâchette facile ne semble pas avoir apprécié l'excès de zèle de son subordonné puisque, selon des témoignages recueillis sur Lommerange, il aurait été muté disciplinairement sur le front russe dans les semaines suivant le drame.

Un merci à Raymond Chirra pour les informations données, au Cercle de généalogie de Yutz qui a traduit l'acte ainsi qu'à l'association « Au fil du temps » de Knutange pour son aide.

 


 

2013 05_21_eglise_peintures_2aDans le cadre de sa compétence « maintenance et entretien des édifices cultuels », la Communauté d'Agglomération Portes de France-Thionville mène, depuis 2010, des travaux de restauration intérieure dans l'église Saint Léger de Lommerange.

Le dernier en date des chantiers couverts par la CA : la restauration des panneaux de peintures murales du chœur.

La visite de chantier organisée par la CA a regroupé des élus communautaires, des élus municipaux, les membres du conseil de fabrique et les techniciens en charge de ce dossier.

Découvertes à l'occasion d'une opération de dépose de moquettes murales, ces peintures ont fait l'objet d'une étude menée en 2011 par, Béatrice Villemin, restauratrice de Paris, accompagnée par Aurélie Briot, restauratrice située à Piennes.

Cette étude a permis notamment d'identifier les différentes couches picturales en place, leur état de conservation, les personnages représentés ainsi que la technique sous-tendant ces peintures.

Chaque panneau est occupé par un personnage représenté en pied, debout et tourné vers le centre du chœur.

Il s'agit de saints tonsurés et auréolés, vêtus de riche chasuble ou de vêtement à capuche qui pourrait être interprété comme un habit de moine ou d'ermite. Ils portent dans leurs mains différents objets ou attributs comme une hostie, des livres, des épées...

Ils sont implantés dans un décor simple en aplat et encadré par une frise décorative végétale. Si aucune signature n'a été découverte, ces peintures dateraient de la première moitié du XIXème siècle.

Les quatre personnages représentés pourraient être Saint Thomas d'Aquin, Saint Pierre, Saint Paul et Saint Etienne, certains représentés avec les attributs de leur martyre comme saint Paul avec les épées et Saint Etienne qui porte dans une poche formée avec son vêtement, des pierres, symboles de sa lapidation.

Au vu de leur état de conservation, le conseil communautaire s'est prononcé, en décembre 2011, en faveur de leur restauration. L'ensemble des travaux qui devrait s'achever à l'automne est assuré par la société A.R.T. de Luxembourg-Ville pour un montant de 14 967,38 € HT.

En charge de la maîtrise d'œuvre, la CA Portes de France-Thionville bénéficiera d'une subvention du Conseil Général de la Moselle de 5 986 € ainsi que d'une participation du Conseil de Fabrique de Lommerange de 1 496 €.

Dotée d'un patrimoine cultuel étoffé, la Communauté d'Agglomération a décidé, dès sa création, d'intervenir sur ce domaine cultuel afin d'assurer l'entretien et la restauration des quelques cinquante lieux de cultes qui essaiment son territoire : églises et chapelles, temples, synagogues et presbytères.


Une restauratrice avec références.

Mme Geneviève TaillefertMenés par Geneviève Reille-Taillefert, les travaux de restauration des peintures murales de Lommerange sont assurés par une experte reconnue au niveau européen en raison de sa connaissance intime des peintures murales, fruit d’une expérience professionnelle exceptionnelle.

Restauratrice de fresques et peintures murales depuis une trentaine d’années, Geneviève Taillefert a étudié à l’Ecole nationale des Beaux-Arts de Paris où elle a obtenu son diplôme d’arts plastiques et à l’Ecole du Louvres.

Elle a suivi une formation complémentaire spécifique à l’Institut national du  patrimoine et est habilitée par la Direction des Musées de France depuis 2006. En 1984, elle avait fondé l’atelier Taillefert avec Henri Taillefert. Elle a réalisé depuis, de manière continue, des chantiers de restauration de peintures murales pour les Monuments nationaux du Grand-Duché de Luxembourg et pour les Monuments Historiques en France.

Si elle est une praticienne experte dans l’utilisation des outils nécessaires au dégagement des couches picturales (elle a utilisé très longuement des scalpels pour gratter les couches d’enduit occultant les peintures faisant l’objet de cette restauration), experte également dans le choix des nettoyants, dissolvants, fixatifs et autres produits devant assurer la durée dans le temps de l’œuvre restaurée, Geneviève Reille-Taillefert sait prendre le recul nécessaire à la réflexion, à l’étude, à l’analyse et à la restitution de sa pratique.

Cette faculté l’a amenée à commettre un ouvrage intitulé « Conservation et Restauration des peintures murales de l’Antiquité à nos jours », qui présente les différentes facettes du métier de restaurateur, les moyens matériels mis à sa disposition, la méthodologie à mettre en œuvre, et qui illustre la pratique de la restauration au travers de cas concrets qui nous mènent de Vaison-la-Romaine à la Bretagne, de Sisteron à Paris et bien sûr au Luxembourg si près de nous avec l’église Saint Pierre et Paul d’Echternach, la chapelle de Gisterklaus, l’abbaye Saint Willibrod, etc…

Cet ouvrage de référence publié aux éditions Eyrolles se trouve dans toutes les librairies ainsi que sur les sites internet.


logo travaux

Les travaux d’extension du réseau d’alimentation en eau potable de la rue Jules Ferry débuteront le lundi 13 mai prochain. Ils seront réalisés par l’entreprise Theba sous le contrôle du Syndicat des Eaux de Fontoy.

Ces travaux pourraient occasionner une certaine gêne pour les utilisateurs de ce chemin auxquels il est demandé de bien vouloir faire preuve de toute la compréhension voulue.

Si besoin était, il est toujours possible d’emprunter le chemin de Hamelange et le chemin de traverse le reliant au chemin de Sancy.


2013 05_13_schaerer_georgetteLe lundi 13 mai 2013, est décédée à la maison de retraite du Witten à Algrange, Mme Elise Georgette Schaerer, née Weber, à l'âge de 79 ans.

Née le 13 octobre 1933 à Lommerange, la défunte résidait, rue Joffre dans la localité où elle était honorablement connue. Mme Schaerer avait eu la douleur de perdre son époux, M. Jean-Claude Schaerer le 21 janvier 2008.
Mme Schaerer était mère de deux garçons : Jean-Luc et Daniel. Elle était entourée de l'affection de trois petits-enfants et de deux arrière-petits-enfants.

Ses obsèques seront célébrées le jeudi 16 mai à 15 heures en l'église Saint Léger de Lommerange.

A toute sa famille, nous présentons nos sincères condoléances.


2013 05_19_vide-grenier_3Pour la première fois de l'histoire de la commune, un vide-grenier était organisé dans le village, et ce, à l'initiative de l'association du Football Club . Malgré une pluie plus tenace qu'elle n'avait été annoncée, une quinzaine d'exposants s'étaient installés tôt le matin, sur et à proximité du terrain de sports communal de la rue Emile Zola.

Les organisateurs avaient prévu le mauvais temps et chaque exposant était à l'abri. Malheureusement, si le chaland était présent, il se dépêchait de quitter les lieux, rebuté par une pluie battante.
Face à une adversité aussi affirmée, chacun s'était vite convaincu qu'il ne servait à rien de s'obstiner et, sur le coup de midi, les plus déterminés avaient levé le camp.

Cette initiative, si elle a été, sans jeu de mot, un coup d'épée dans l'eau n'en constitue pas moins un prélude à d'autres animations du même genre.

Dommage pour, les participants et les organisateurs qui n'ont pas été payés en retour de leur peine. Dommage aussi pour les bénévoles qui avaient prévu restauration et buvette avec des boissons chaudes qui ont été les bienvenues.


Météo

25°C
Plutôt nuageux Humidité: 28%
Vent: NE à 8.08 K/H
Lundi
12.78°C / 25.56°C
Mardi
13.33°C / 22.78°C
Mercredi
15°C / 20°C
Jeudi
13.89°C / 20.56°C

Mairie de Lommerange

14 rue Maréchal Joffre
57650 LOMMERANGE
03.82.84.81.48

Horaire de la Mairie:

  • Mardi de 10 h 00 à 11 h 00
  • Mercredi de 14 h 00 à 16 h 00
  • Vendredi de 17 h 00 à 19 h 00

Horaire du Secrétariat :

  • Mardi de 9 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 00 à 17 h 00
  • Mercredi de 9 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 00 à 17 h 00
  • Vendredi de 13 h 00 à 19 h 00