Archives des actualités

tombeSingulière découverte que celle effectuée à l'occasion de la pose de la nouvelle citerne de fuel du chauffage de l'église de Lommerange. Pourquoi singulière ? Parce que ce qualificatif sied le mieux, en l'état actuel des choses, à ce qui a été mis au jour. "Singulière", un qualificatif prudent que l'on pourra remplacer très bientôt, c'est à espérer, par "banale ou exceptionnelle" dès lors que l'on sera fixé sur la nature de cette découverte et la datation qui pourra en être faite.

C'est donc à l'occasion de travaux menés par la Communauté d'Agglomération Portes de France-Thionville au bénéfice de l'église de Lommerange, en l'occurrence la pose d'une nouvelle citerne à fuel, qu'a été exhumé un tronc de chêne excavé qui eut pu faire penser à un abreuvoir, ne seraient ce l'endroit et la profondeur à laquelle il se trouvait tout autant que le travail de creusement dont il avait fait l'objet.
La fouille destinée à la pose de cette citerne de fuel a été réalisée dans la ruelle séparant le côté nord de l'église d'une rangée de maisons d'habitation.

A un endroit correspondant au point haut du village, situé non loin du cimetière qui ceinturait l'église en son temps. La trouvaille a été effectuée à un mètre cinquante de profondeur et il est à regretter que toutes les règles s'imposant en une telle circonstance n'aient pas été respectées. Elle était parallèle au mur de l'église et donc orientée est-ouest.
La première vision de la chose trouvée fait immanquablement penser, même à un profane, à ces tombes anthropomorphes de l'abbaye de Montmajour photographiées en novembre 1955 par Lucien Clergue et publiées dans l'opuscule "La nuit de la terre".

Le tronc d'arbre trouvé à Lommerange est creusé de la même manière que ne le sont les tombes de Montmajour dans le roc. Long de deux mètres dix environ et large d'une soixantaine de centimètres, ce tronc présente un évidement profond qui occupe la majeure partie de sa surface. En bout de cet évidement principal, un creusement bien plus étroit et moins profond, fait lien entre l'évidement principal et une cavité que l'on n'aurait pas façonnée différemment si elle avait dû correspondre à une cavité céphalique.

ossementsQuid de tout cela ? Marie-Paule Seilly, l'archéologue de la Direction Régionale des Affaires Culturelles a fait emmener la découverte de Lommerange (qui s'avèrera sans risque de se tromper ,cercueil, abreuvoir ou sarcophage), au dépôt archéologique de la Drac à Scy-Chazelles pour y mener les investigations susceptibles de corroborer ou d'anéantir les espoirs nourris par ceux qui aimeraient avoir affaire à une découverte significative à défaut d'exceptionnelle.

Petit détail qui fait la différence. Les ossements qui semblaient faire si cruellement défaut étaient bien là. Pas nombreux certes mais bien présents à la base de l'évidement principal. A la place des pieds si la chose trouvée avait pu avoir un jour vocation de sépulture. Quasiment encastrés dans les anfractuosités d'un bois apparemment taillé à l'herminette plutôt qu'à la gouge, un bois dont ils avaient pris la couleur noire.

Affaire à suivre.


 

Cliquez pour agrandirC'est avec un décalage de deux semaines au regard du jour de la Saint Léger, saint protecteur auquel l'église locale est dédiée, que le Football Club local a organisé la fête patronale sous un chapiteau chauffé dressé sur le terrain de sports communal.. Deux soirées ont rythmé cette fête 2008. La quatorzième du genre.

Le vendredi soir, un tournoi de poker a rassemblé plus de quatre vingt participants. Dans un silence quasi religieux, les fervents de ce jeu se sont mesurés en toute légalité dans un fair-play exemplaire et sans bourse délier pour tenter d'emporter les seuls enjeux de la nuit : une play-station comme premier prix, une X-box comme deuxième prix et de nombreux autres lots de valeur.
Pierre Rama remporte le tournoi. Fred Pontinha se classe second devant Aurélien Sarna, Alexandre Schaereer, Aymeric Laroche, Kevin Valli, Nicolas Bender, Yannick Lentz, Yann Thibault et Brice Urbanski.Cliquez pour agrandir

Le samedi, le repas dansant a drainé une centaine de convives dans une nuit qui ne s'est terminée que tôt le lendemain matin. La traditionnelle choucroute préparée par l'Auberge Alsacienne de Jean-Michel Bristot a été appréciée. L'animation musicale, assurée par Jnaf Party, « le DJ aux 30 000 titres », a eu fort à faire pour faire bouger une salle qui aurait pu contenir une cinquantaine de personnes supplémentaires. A son actif cependant : le mérite d'avoir su retourner une ambiance qui n'était pas forcément gagnée au départ. Avec des points forts tels que les séances « madison », cette chenille géante qui a mobilisé la quasi-totalité des personnes présentes et les séries de fin de soirée qui ont su drainer vers la piste de nombreux adeptes .

Nicolas Bender, le tout jeune président du FC Lommerange, pouvait féliciter le comité, les joueurs et les sympathisants du club d'avoir mené à bien cette quatorzième édition d'une fête patronale relancée en 1995. Et remercier tous ceux qui s'étaient associés à cette fête en leur donnant rendez-vous en 2009.


Les voisins en rendez-vous.

Cliquez pouragandirPour la troisième année consécutive, il a été proposé aux habitants de la rue haute de se retrouver dans le cadre d'une fête des voisins. Ils ont été une trentaine à occuper le terrain de sports pour cultiver le relationnel.

Un cadre tubulaire habillé d'une bâche, des tables, des bancs et un barbecue, il n'en fallait pas plus pour planter le décor de ces retrouvailles entre amis de la rue Emile Zola. Protégée du vent et d' intempéries qui ne vinrent pas, l'ambiance toute particulière de cette désormais traditionnelle journée du mois d'août a pu s'exprimer tout aussi librement que positivement, forte de ses participants, qu'ils soient riverains ou invités, originaires de la rue même, des alentours ou de plus loin comme le petit Baptiste qui avait fait le déplacement de Touraine.
Outre les agapes, activité dans laquelle on excelle surtout lorsque le barbecue est desservi de main de maître par des experts en la matière qui connaissent leur matériel pour l'éprouver habituellement lors des fêtes locales, des animations spontanées à base de guitare, d'harmonica ou de déguisements ont ponctué la journée. La principale de ces animations restant indubitablement la causette qui a su mobiliser, des heures durant, des acteurs intéressés par les « dernières nouvelles de demain » selon l'expression d'une éditorialiste des années soixante.


logo_kartingLe 28 septembre prochain, le Karting Club Baudour organisera sur la piste lommerangeoise du Bois Failly, le championnat de karting de la Communauté Française de Belgique.
Les entraînements libres se dérouleront de 8 h 15 à 9 h 30 ; les essais qualificatifs de 10 h 45 à 12 h et les courses, en deux manches, de 13 h 20 à 17 h 40.

La proclamation des résultats aura lieu 30 minutes après le dernier classement officialisé.

Le 12 octobre 2008, ce sera au tour de l'Association Sportive de Karting de Haguenau d'organiser la dernière course de la saison. Une course d'importance puisqu'il s'agira d'une épreuve comptant pour le Championnat régional Lorraine Alsace de karting organisée conformément aux règlements sportif et technique de la Fédération Française de Sport Automobile.

Seront au rendez-vous les catégories fédérales Mini-Kart, Minime, Cadet, Nationale, KZ 125 Nat, KZ125 gentleman, KZ 125 et Open ainsi que les catégories Coupes de marque Rotax et Challenge. Cette course accueillera un minimum de six pilotes et un maximum de 21 pilotes par catégorie ainsi qu'un maximum de 120 pilotes sur l'épreuve.

Le samedi 11 octobre, les essais libres se dérouleront de 13 h à 19 h avec un enregistrement du matériel de 15 h à 19 h. Un briefing se tiendra de 19 h à 19 h 30.
Le dimanche 12 octobre, les essais chrono débuteront à 8 h pour se terminer à 10 h 30.
De 10 h 30 à 12 h 30, se disputeront les manches qualificatives sur une distance de 10 km, puis la pré-finale, de 13 h 30 à 16 h 30, sur une distance de 17 km puis la finale de 16 h à 19 h sur une distance de 17 km également.

Ces deux courses devraient drainer un public nombreux sur la piste de Lommerange. Les pilotes d'Outre Quiévrain, qui savent se faire entourer, ont l'habitude de doubler le population de la commune, chaque année en cette circonstance.
Idem des Alsaciens-Lorrains du Grand Est qui seront sensibles aux enjeux d'une ultime course susceptible de leur faire glaner les points qui leur manqueraient dans ce championnat Lorraine Alsace de karting.


Tournoi de poker.

Avant le repas dansant du samedi soir (auquel il est toujours possible de participer en s'inscrivant chez Cindy Dulac tel 06.75.36.58.38), le Football Club de Lommerange ciblera les amateurs de sensations en les invitant à un tournoi de poker le vendredi 17 octobre à 20 heures.

Se déroulant sous le chapiteau chauffé installé sur le terrain de sports de la rue Emile Zola, ce tournoi sera doté de nombreux lots, hors numéraires, est-il besoin de préciser.

Les accros souffrant de "gambling addiction" verront perdurer leur pathologie. S'ils veulent se refaire, ce sera en toute légalité et sérénité. Il sera possible de se restaurer et de se désaltérer sur place.


Météo

25°C
Plutôt nuageux Humidité: 28%
Vent: NE à 8.08 K/H
Mardi
13.33°C / 22.78°C
Mercredi
15°C / 20°C
Jeudi
13.89°C / 20.56°C
Vendredi
12.22°C / 22.22°C

Mairie de Lommerange

14 rue Maréchal Joffre
57650 LOMMERANGE
03.82.84.81.48

Horaire de la Mairie:

  • Mardi de 10 h 00 à 11 h 00
  • Mercredi de 14 h 00 à 16 h 00
  • Vendredi de 17 h 00 à 19 h 00

Horaire du Secrétariat :

  • Mardi de 9 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 00 à 17 h 00
  • Mercredi de 9 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 00 à 17 h 00
  • Vendredi de 13 h 00 à 19 h 00