Archives des actualités

Image

Le nouvel abribus mis en place le 22 février dernier a été arraché, ce matin par le car qui emmène les collégiens à Fontoy.
C'est le cinquième ou sixième accrochage recensé depuis l'aménagement de la place, fin 2000. Des sinistres qui ont été pris en charge par les assurances de Trans-Fensch.

Si je n'ai jamais donné de résonance particulière à ces évènements par le passé, c'était avant tout pour ne pas nuire aux chauffeurs responsables des accrochages.

Aujourd'hui, la coupe est pleine. Les fautes de conduite à l'origine de ces sinistres se sont répétées, pouvant occasionner, un jour, des dommages qui ne seraient pas que matériels.

Il est à noter que ces sinistres ne sont jamais survenus à l'arrivée des cars devant l'abribus mais à leur départ. Toujours selon le même scénario : un démarrage irréfléchi, les roues avant braquées trop tôt et le porte à faux arrière du bus qui vient balayer le trottoir et accrocher le toit de l'abribus. Une erreur de conduite déjà signalée le 26 septembre 2002 par le directeur de Trans-Fensch dans un courrier : « Le conducteur doit immobiliser son véhicule assez loin du trottoir face à l'abri bus, afin de ne pas toucher ce dernier avec le porte à faux arrière en repartant. Ce jour, 26 septembre, le conducteur n'ayant pas appliqué cette consigne a percuté l'abri bus.

Je dois dire que le spectacle auquel il m'a été donné d'assister ce matin, avec un abribus non pas vrillé mais anormalement écrasé sur lui-même, m'a profondément impressionné. Outre la faute du chauffeur, d'autres négligences expliquant l'état de l'abri me semblent avoir été commises, négligences sur lesquelles je ne m'étendrai pas publiquement mais que j'évoquerai avec les responsables de Trans-Fensch.

Quoiqu'il en soit, même si je reste persuadé que l'emplacement actuel de l'abribus est le meilleur ou le moins mauvais qui soit, force est de constater qu'il n'est pas possible d'influer sur le comportement au volant de professionnels qui ne connaissent pas le véhicule qu'ils ont entre leurs mains et qui, de ce fait, peuvent mettre en danger l'intégrité physique de nos enfants. Je ne parlerai pas des retours du collège ou du lycée où les jeunes sont lâchés, contre toute consigne, au Stop de la rue Jules Ferry ou dans les virages de l'église. Une anomalie qui a été signalé maintes fois à Trans-Fensch par la mairie et par d'autres habitants témoins des faits.

Aussi, s'il était inéluctable que ne puisse être exigé des conducteurs de bus qu'ils intègrent les règles de conduite d'un véhicule de transport en commun et se conforment aux consignes données par leur employeur, faudrait-il opérer, à notre niveau, les adaptations susceptibles de compenser cet état de fait. Ce qui sera vu lors d'une très prochaine rencontre avec Trans-Fensch.


 

Entre le 2 et le 7 avril prochain, les sapeurs pompiers de Hayange procèderont à l'essai des hydrants se trouvant sur le territoire de la commune.

Cette tournée a pour but de vérifier le bon fonctionnement des moyens hydrauliques mis à la disposition des sapeurs-pompiers.

Bennes à déchets verts.

Le SIVOM du Canton de Fontoy informe les habitants des communes adhérentes que les bennes à déchets verts seront en place pour le 2 avril prochain.

Passage de la balayeuse.

En 2007, la balayeuse de la société SSI assurera le nettoyage des caniveaux de la commune aux dates suivantes (vous avez également la possibilité de voir ces évenements dans le calendrier en haut de page:

  • lundi 12 mars-lundi 16 avril-lundi 14 mai-lundi 11 juin
  • lundi 9 juillet-lundi 13 août-lundi 10 septembre-lundi 8 octobre et lundi 12 novembre.



C'est un conseil de fabrique]] au complet qui s'est réuni, en ce début d'année, avec quelques longueurs d'avance sur la date habituelle de convocation qui tournait, par le passé, autour de la [[Quasimodo]] (premier dimanche après Pâques). Outre les membres de son conseil, la présidente, Renée Clausse, accueillait Salvatore Franciosi, prêtre de la paroisse,  Jean-Claude Rodicq, adjoint au maire et René André, maire de la commune.

Un bilan financier clairement énoncé.

L'ordre du jour de cette réunion portait sur l'approbation du bilan et du compte de bilan de l'année 2006, le vote du budget 2007, le renouvellement du bureau et un certain nombre de points inscrits en divers.

René Rech, grand argentier du conseil de fabrique, allait une fois de plus exposer la situation comptable du conseil avec toute le professionnalisme et la maîtrise qui le caractérise habituellement dans ce genre d'exercice. Le compte de gestion 2006 génère un excédent net de 3,36 €, un résultat qu'il eut été difficile de cibler plus précisément.

Dans ses commentaires sur l'exercice 2006, René Rech soulignait le nombre limité d'offices, soit neuf messes au total pour l'année, et donc le nombre limité de quêtes. Parmi celles-ci, quatre quêtes impérées dont le montant a été reversé à l'évêché. Il faisait remarquer que le bénéfice de ces quêtes ordinaires (166,55 €) ne suffisait pas à couvrir la prime d'assurance incendie et risques divers qui se monte à plus de 200 € et encore moins les autres frais courants. Ce constat resitue l'importance et le bien-fondé de l'opération de vente des calendriers à en-tête de la paroisse qui est devenue indispensable pour assurer l'équilibre du budget paroissial. Cette initiative remonte à 1977, année où le conseil de fabrique ayant constaté la baisse de la pratique religieuse avec comme corollaire la diminution sensible du produit des quêtes ordinaires, avait décidé de sensibiliser la population aux difficultés futures de la gestion paroissiale. Depuis, chaque année, les habitants de Lommerange, à de rares exceptions près, réservent un accueil très favorable à cette opération qui a permis de récolter 1215 € en 2006.

Le budget 2007, en ce qui le concerne, a été arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 2042 € et adopté...


Cliquez pour agrandirCe titre, emprunté à la publication mensuelle du SMITU (Syndicat Mixte des Transports Urbains- janvier 2007), évoque la révolution qui touche la commune de Lommerange en matière de transports urbains.

A l'écart de ceux-ci jusqu'à ce jour, elle se trouve intégrée au périmètre de transports urbains Thionville - Fensch et desservie, depuis le 26 janvier 2007, par un service de Taxi-Bus.

Non pas pour une durée donnée, comme ce fut le cas, il y a quelques années, mais de manière durable. Une intégration découlant de l'adhésion de la commune de Lommerange à la Communauté d'Agglomération Portes de France-Thionville dont la compétence « Aménagement de l'espace communautaire » inclut l'organisation des transports urbains.

Un peu d'histoire.

En 1974, une desserte avait été mise en place entre Lommerange et Fontoy, les jours de marché à Hayange. Le départ se situait à 8 h 30 et le retour à 13 heures. La fréquentation très faible de ligne avait amené Trans-Fensch à la supprimer après moins de dix années de fonctionnement.

Le 7 septembre 1993, à la demande de la mairie de Lommerange, Trans-Fensch avait ouvert à titre d'essai et pour une durée de trois mois, la ligne 94 (Trieux (54) - Lommerange - Fontoy - Angevillers) qui, au rythme d'un aller-retour le matin et l'après-midi et du mardi au samedi inclus, jetait une passerelle entre la Meurthe et Moselle, Lommerange, la vallée de la Fensch et le Thionvillois. Au bout de trois mois, cette ligne était fermée, un seul usager l'ayant empruntée.

Indépendamment de ces expériences sans suite, les transports scolaires vers le primaire à Fontoy, vers le collège de Fontoy et vers le lycée de Fameck sont évidemment assurés normalement.

Le Transport à la Demande (T.A.D.)

La solution de taxi-bus mise en place par Trans-Fensch pour la commune de Lommerange relève du principe du transport à la demande adapté aux petites collectivités susceptibles de ne poser qu'une demande modérée en matière de déplacements. Elle constitue une alternative au déplacement en voiture particulière tout autant que le maillon complémentaire de la chaîne de mobilité actuelle qui permet à ses usagers de se connecter au reste du réseau urbain qui dessert la vallée de la Fensch et le Thionvillois.

Ce service est disponible pour les habitants de Lommerange du lundi au samedi, de 8 h 45 à 17 h 37. Les voyages sont déclenchés sur réservation téléphonique préalable par le client au minimum 24 heures avant le jour J. Il est intéressant de savoir également que les clients sont autorisés à emprunter les lignes scolaires desservant le lycée et le collège, sans avoir besoin de réserver son voyage. Il s'agit des lignes E01 , G 43 et G 44.

Hors les horaires de ces lignes scolaires, les départs en taxi bus de Lommerange vers Fontoy peuvent être retenus pour les heures suivantes : 8 h 45, 10 h 15, 13 h 45, 15 h 15. Les retours sur Lommerange à partir de Fontoy se font à 10 h 00, 11 h 30, 15 h 30, 17 h 30.

Selon les déplacements, deux tarifs sont proposés. Un tarif à 2,60 € pour l'aller-retour Lommerange-Fontoy avec possibilité de correspondances à l'intérieur de la commune de Fontoy. Un tarif à 3,60 € pour l'aller-retour Lommerange-Fontoy avec possibilité de correspondances avec l'ensemble des lignes de bus du réseau Trans-Fensch.

La mise en place de ce service répond à des besoins de déplacement dans la demi-journée, voire la journée (démarches administratives, accès aux services de santé, courses ménagères, marchés, décalage des horaires scolaires avec les horaires des lignes scolaires etc...). Il permet d'assurer, à moindre coût, la couverture des besoins de déplacements pouvant s'exprimer dans un secteur à faible potentiel de trafic tout en participant à son désenclavement. Nul doute qu'il faudra du temps pour vaincre la tradition d'indépendance en matière de déplacements qui s'est ancrée au fil des décennies chez les habitants de Lommerange. Un nouveau service leur est offert. Sa commodité et son faible coût devraient ramener vers lui des utilisateurs qui n'ont pas de moyen de déplacement individuel ou désirent s'en affranchir.

Gratuit pour la commune.

Le SMITU, syndicat gérant les transports en commun sur la Fensch et le Thionvillois, ne pourrait fonctionner sans les participations que lui versent les communes, directement ou par le biais des intercommunalités auxquelles elles sont adhérentes. Le cas d'espèce de la commune de Lommerange, seule concernée sur les treize communes adhérentes, fait que la Communauté d'Agglomération Portes de France - Thionville supportera directement la contribution lommerangeoise qui se montait à 2457 € en 2006 sans que cette charge ne soit répercutée sur les finances communales.

Transports urbains : un besoin déjà ancien.

Le besoin en transports urbains de la commune de Lommerange avait déjà été formulé, il y a plus de soixante dix ans. Le 24 mars 1936, le Maire de Lommerange avait soumis au conseil municipal une demande d'autorisation de rétablissement d'une ligne d'autobus Trieux - Hayange formulée par Louis Isabey, entrepreneur de transports en commun à Hayange. La délibération du conseil municipal était argumentée ainsi : « Vu le manque total de communications avec Hayange, le seul centre commercial de notre région, vu la distance de 4 km que les habitants de Lommerange doivent parcourir à pied pour trouver un moyen de locomotion à Fontoy, vu les mauvaises rencontres que certaines personnes ont dû subir sur cette route longeant les bois, vu les difficultés qu'éprouvent les cultivateurs pour écouler certains de leurs produits, le conseil municipal donne un avis favorable à cette demande et sollicite des services compétents la faveur de permettre à Monsieur Isabey de rétablir cette ligne qui ne fera aucun tort à l'Administration des Chemins de Fer ainsi qu'aux Services des Rapides de Lorraine »

Avaient signé au registre, MM Hirtzberger, Pallez, Baué, Nonon, Didion, Erard, Clausse, Evrard, Boulay.

On ne sait la suite qui avait été réservée à cette doléance


Chacun à Lommerange a côtoyé et côtoie encore Patrice Urbanski et son épouse, Joelle née Rinn, dont les parents résident au village.
Patrice et Joelle, qui se sont récemment expatriés de Lommerange pour Mont Bonvillers (54), sont depuis le 17 mars dernier les heureux parents d'un petit Romain qui accuse 3,5 kg sur la balance et mesure 49 cm.

Tous nos voeux de prospérité au bébé et toutes nos félicitations à ses parents et grands parents.


Météo

11.67°C
Clair Humidité: 71%
Vent: NNE à 6.84 K/H
Lundi
12.78°C / 25.56°C
Mardi
13.89°C / 23.89°C
Mercredi
14.44°C / 20.56°C
Jeudi
13.33°C / 20.56°C

Mairie de Lommerange

14 rue Maréchal Joffre
57650 LOMMERANGE
03.82.84.81.48

Horaire de la Mairie:

  • Mardi de 10 h 00 à 11 h 00
  • Mercredi de 14 h 00 à 16 h 00
  • Vendredi de 17 h 00 à 19 h 00

Horaire du Secrétariat :

  • Mardi de 9 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 00 à 17 h 00
  • Mercredi de 9 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 00 à 17 h 00
  • Vendredi de 13 h 00 à 19 h 00